House_of_the_dead_2

Fiche technique:

House of the dead 2
Film de Michael Hurst (2005)

Avec
Emmanuelle Vaugier
Ed Quinn
Kirk Jones

Durée: 1h32 - Distribution: Sony

 

Dans un campus américain, un professeur tente de mettre au point un remède permettant de redonner la vie ou de soigner mais en même temps, on s'en fout un peu. Toujours est-il que ce brave professeur invente une médication tout autre qui consiste à transformer les morts en zombie (comme c'est original...). 29 jours plus tard (?), les autorités sont prévenues et une unité spéciale et obscure de l'armée est chargée de dégommer les-dits zombis. L'équipe est composée du clone d'Angélina Jolie, d'un vague clone de Patrick Dempsey, d'un militaire nommé Dalton (Smith devait déjà être pris), d'une caution black particulièrement agressive et d'une caution japonaise morte prématurement. Vous le voyez, il y a de tout dans ce film, mêmes des rouquins et même des effets spéciaux à ne pas couper le souffle.

C'est quand même incroyable de présenter une telle daube à nos yeux ébahis. En effet, rares sont les films dont le scénario soit aussi indigent que le rythme de la mise en scène. On pourrait s'étaler indéfiniment devant le vide sidéral de l'ensemble mais également devant cette mise en scène recopiée intégralement sur le jeu vidéo original. Le film consiste donc à ouvrir et fermer des portes pour découvrir des zombies marchant plus ou moins vite, saignant de partout et même (on l'a vu avec Isa) des acteurs jouant des zombies et se marrant franchement devant la caméra, c'est pour vous dire que la direction d'acteurs est légère.

Le problème principal étant celui-ci. Voici les problèmes secondaires. On a tendance sérieusement à s'endormir devant au bout de cinq minutes ce qui est fort dommage car le départ est plutôt intéressant avec une histoire plutôt décalée et même complètement surprenante par rapport à l'histoire qui vient juste après. On démarre un peu dans la lignée de Shaun of the dead. Malheureusement, on déchante rapidement en se rendant compte que les promesses formulées ne seront pas tenues.

house_of_the_dead_pics

Comme tout ceci est primesautier...

Si l'on rajoute à ça des dialogues convenus et à la limite de la bêtise et des filles à poil qui courent sans aucune raison apparente, seulement pour justifier des plans nichons improbables et inutiles (ce qui est souvent le cas puisqu'ils ne servent qu'à attirer les hétéros bourrins), on obtient un film inutile et chiant. Les acteurs, même les principaux (Emmanuelle Vaugier et Ed Quinn en tête), sont nuls et on s'ennuie vite face à cette chose informe. Nous ne le cacherons pas, nous avons avancé un peu le DVD à certains moments pour éviter de sombrer dans un sommeil coupable.

°