Hancock_affiche

Fiche technique:

Hancock
Film de Peter Berg (2008)

Avec
Will Smith
Charlize Theron
Jason Bateman

Durée: 1h32
Distribution: Sony Pictures

 

Il faut toujours se renouveller au cinéma. Peter Berg est en passe de nous le prouver en adaptant un authentique anti-super-héros. Attention, pas le super-héros torturé mais le super-héros ours.
Hancock (Will Smith) a une force incroyable depuis sa naissance et la met au service de la loi mais aussi au service de lui-même en révélant par la même occasion son côté mysanthrope. Si on ajoute à ça qu'il picole comme rarement et qu'il n'est pas gentil avec les enfants, la population commence donc à le renier, à gronder et à le trouver plutôt antipathique. La police va alors chercher à l'arrêter pour la destruction de pas mal d'édifices.
Néanmoins, Hancock va sauver de la mort un publicitaire idéaliste (Jason Bateman) qui va lui proposer son aide en temps que consultant image, la femme de celui-ci (Charlize Théron) voit son arrivée d'un mauvais oeil. Après un séjour en prison, Hancock va tenter de se refaire une virginité.

L'idée, je le répète, n'est pas mauvaise et la bande-annonce a le mérite de mettre l'eau à la bouche. Tout était réuni pour avoir un film bien foutu et passionnant. La première partie du film tient toutes ses promesses en cassant le moule du comic movie et en rendant le personnage principal sinon désagréable, en tout cas controversé. Les tribulations de super Will Smith passionnent, les effets spéciaux sont soignés et l'intrigue n'est pas si simpliste que d'habitude. Là où on commence à douter, c'est au moment où l'idéaliste cul-cul fait son apparition, on se dit "aïe".
Pourquoi? mais pourquoi tomber à ce point-là dans la caricature... Pourtant, on pardonne encore.

Malheureusement, bien que l'installation de Hancock soit plaisante, le rebondissement principal (et que je ne vous divulguerai pas) a pour conséquence de flinguer un film qui commence alors à tourner en rond de manière désespérante. La faute à qui? La faute au mélange des genres et à vouloir changer de direction de manière trop audacieuse dans un style cinématographique aussi difficile à manoeuvrer.

Hancock_pics
Fais gaffe, Hancock, y a quelqu'un qui
fait le con avec ses mains derrière toi...

Le résultat ne se fait pas attendre. La tournure bizarre que prennent les évènements fait place à un ennui poli qui donne envie de zapper tant l'intrigue se noie dans quelque chose d'inutile et peut-être même un peu trop compliqué. Will Smith est pourtant parfait comme d'habitude et Charlize Théron n'est pas si mauvaise que ça, pour une fois. Les scènes burlesques sont loin d'être ratées, avec en prime une scène élégante et légère comme je les aime dans une prison.
C'est vraiment dommage car à force d'audace, l'ensemble demeure inégal et pas vraiment représentatif de ce qu'aurait pu être le film. C'est une grosse déception.

**