clones_afficheClones
Film de Jonathan Mostow

Avec
Bruce Willis
Radha Mitchell
Rosamund Pike

Durée: 1h25

Distribution: Walt Disney Studios

 

Nous sommes dans un futur plutôt proche où les humains ont pu assouvir un phantasme vieux comme le monde, ne rien glander. Pour ce faire, des scientifiques qui ne sont pas étouffés par l'éthique ont réussi à mettre au point des clones très efficaces commandés par l'esprit de ceux qui veulent rien foutre, vautrés sur un siège style dentiste.
Laissons pour l'instant le côté incomplet de la notice d'emploi (les clones sont contrôlés certes mais je n'ai toujours pas vraiment compris comment ça fonctionnait). Un jour, le fils de l'inventeur de cette abomination se fait buter alors qu'il tringle une fille légère dans une rue sombre. Le coup serait perpétré par ceux qu'on appelle les "sacs à viande" (élégante expression qui désigne ici les humains) réfractaires c'est à dire ceux qui refusent ce clonage.
C'est l'agent Greer qui est chargé de l'enquête (Bruce Willis) et forcément notre agent traîne son lot de traumatismes (enfant mort, dépression particulièrement sévère, femme qui a jeté l'éponge...) et dès lors, c'est plutôt son clone qui mène l'enquête... ou pas.

Voilà une bien bonne idée de départ. Le monde est parasité par les clones et il y a un meurtre. Bon, c'est pas tout neuf, le côté conspiration a été vu maintes et maintes fois (je pense dans un autre style à I-robots) mais le pire ici, c'est qu'on s'ennuie beaucoup. Ce thriller d'anticipation est d'une platitude pesante, il ne se passe absolument rien, tout est déjà écrit, on sait ce qu'il va se passer avant même que ça puisse arriver et on connaît la fin. Malgré deux ou trois scènes d'actions pas désagréables (dont la scène finale), le reste n'est qu'un ensemble d'idées putrides et de réflexions condescendantes sur une nature humaine faible et imparfaite.

Alors on peut certainement trouver des bonnes choses dan s tout ça. La vision trop parfaite des clones face à ceux qui sont tout de même représentés comme des épaves mais ça ne suffit pas. L'idée développé (vaguement) est particulièrement nauséabonde. Il me brûle de vous donner la dernière phrase du film mais il me faudrait vous dire le fin, alors on va éviter mais c'est la faiblesse humaine qui est mise en avant sans arguments efficaces. Et que dire du méli-mélo fatiguant basé sur une histoire pas mauvaise au départ et qui se complique sauvagement. Là où on pourrait avoir un thriller palpitant avec des clones qui ne le sont peut-être pas et qui dès lors pouvaient nous tenir éveillés, on se retrouve devant une bouillabaisse pesante et sans goût.

clones_pics

I looooooooooooooove Americaaaaaaaaaaaaa

Clones sert juste à payer les impôts de Bruce Willis qui nous a habitué à des films d'action beaucoup plus efficaces. C'est un film grotesque, sans envergure dont le seul véritable intérêt est la coupe de cheveux improbable du clone de Bruce Willis (de profil, on croirait patrick Juvet). C'est vous dire à quel point il vaut mieux attendre la diffusion sur TF1 en deuxième partie de soirée d'ici quelques années que de payer pour le voir sur grand écran.

°

Réécrit et réorchestré le 22/12/2209 à 7h37