ToutTout... sauf en famille
Film de Seth Gordon (2008)

Avec
Vince Vaughn
Reese Witherspoon
Robert Duvall

Durée: 1h30 - Distribution: Metropolitan

 

 

En voilà un beau couple ! Ils s’aiment, ils font tous ensemble et s’éclatent véritablement en pimentant l’ordinaire par des jeux de rôles en public, ce qui leur permettent de donner un coup de pouce à leur sexualité. De plus, ils mentent sans vergogne à leurs familles respectives afin de ne pas passer Noël en leur compagnie. Ils s’inventent alors des campagnes humanitaires tout à fait charmantes pour éviter cette corvée. Pendant ce temps là, ils peuvent se permettre un joli séjour dans les îles Fidji. Malheureusement pour eux, les îles Fidji s’éloignent dangereusement quand le brouillard tombe sur San Francisco (s’y j’en crois le pont que l’on voit passer plusieurs fois durant le film). Comme un malheur n’arrive jamais seul, ils apparaissent lors d’un reportage sur le problème d’aviation en question. Ils vont donc être obligés de se taper les quatre familles puisqu’ils appartiennent tous deux à des familles recomposées.

 

 

Il n’est pas fréquent de voir passer ce genre de production autour de Noël et du Nouvel An, à savoir les comédies à base de famille et de conflits très rigolos, enfin ça dépend pour qui. Ici, le film est très sympathique, surtout par la composition de Vince Vaughn et Reese Whiserspoon, très à l’aise dans ce rôle de couple sympathique et drôle. L’efficacité des sketches vaut également par une mise en scène plutôt efficace malheureusement le tout est un peu systématique et tend à lasser à un moment. En effet, les familles se ressemblent beaucoup et l’amusement s’émousse légèrement à force de ce trop-plein.

 

 

On pourrait également reprocher un scénario passe-partout qui se contente de transposer une idée de départ très classique : deux personnes (ou une, ou trois) passent par des épreuves qui vont leur fait comprendre à quel point ils ne se connaissent pas mais qu’ils veulent apprendre. Tout est donc un peu téléphoné mais le rythme fait donc oublier et quelques gags sont particulièrement réussis comme par exemple celui de la pose de la parabole ou encore celui du jump-jump.

 

 

Tout
Si Reese Witherspoon ne se remet pas à manger,

Vince Caughn va la bouffer.

 

 

Alors, vu les circonstances, on ne peut pas vraiment dire que ça soit un mauvais film, loin de là, mais le tout n’est pas particulièrement original et il est fort probable que ça se dissolve automatiquement après visionnage. Il n’empêche que l’on passe un bon moment.

 

 

***