Halloween_afficheHalloween
Film de Rob Zombie (2007)

Avec
Scout Taylor Compton
Malcom McDowell
Brad Dourif

Durée: 1h46 - Distribution: TFM

 

Au moins, je n'ai pas besoin de faire de résumé puisqu'il est ici, dans la mesure où nous sommes en présenced'un remake du film de John Carpenter. Mickaël (Tyler Mane) est toujours là mais on s'appesantit plus sur le pourquoi du comment de ses exactions. Le casting est bien plus étoffé, ce qui permet à notre camarade de se faire plaisir en saignant plein de gens avec maestria. Le rôle du psychologue (Malcolm McDowell) est mis en avant de manière plus appuyée, c'est le cas également du personnage naguère interprété par Jamie Lee Curtis et désormais joué par Scout Taylor Compton qui est plus clairement identifié.

Autant le premier Halloween jouait sur la psychologie qui fait peur, autant celui-ci ne s'embarasse pas de tout ça et fait jouer l'hémoglobine à plein. Mickaël zigouille, liquide, mutile avec pas mal d'originalité, il n'y a qu'à voir comment finit le beau-père, et la réalisation laisse la part belle à la folie meurtrière du petit cinglé. Rob Zombie surprend par sa virtuosité à la caméra et gère ses acteurs comme personne. la palme revient d'ailleur à Malcolm McDowell qui, malgré son côté baba cool, maîtrise son personnage. Il est d'ailleurs drôle de voir dans les bonus qu'il s'clate et fait le couillon pour un oui ou pour un non, comme quoi malgré les saignements sauvages, on peut rigoler.

Halloween_pics
Bouh!

L'histoire est donc riche et les 50 premières minutes sont inédites puis le réalisateur rejoint l'histoir ed'origine en allant jusqu'à reprendre tels quels les dialogues du film de 1979. La version est donc plus gore, le langage est bien plus fleuri mais tout ceci explique mieux la psychologie d'un Mickaël torturé et pas vraiment aidé par un entourage familial catastrophique.

A bien y regarder, la version de 2007 n'est peut être pas si légère que ça. La psychologie est bien présente, la violence injustifiée se justifie un peu. Malgré la fin un peu longuette et pas loin du ratage, on y prend du plaisir et cela reste un film d'horreur réussi.

****