Dark_knight_afficheThe dark knight, le chevalier noir
Film de Christopher Nolan (2008)

Avec
Christian Bale
Heath Ledger
Aaron Eckhart

Durée: 2h28 - Distribution: Warner Bros

 

Gottham city est à feu et à sang, la police est dépassée par les nuées de petits malfrats qui se pressent aux portes de la ville pour raquetter consciencieusement les habitants de cette ville. Seul un super-héros peut sauver la ville, ce super héros c'est bien sûr Batman (Christian Bale). Il n'empêche qu'il n'est pas trop du goût de tout le monde (comme celui-ci) et la police ne l'apprécie pas à sa juste valeur, il faut bien le reconnaître. Seul le Lieutenant James Gordon (Gary Oldman) le soutient d'autant plus qu'il n'est pas aidé par ses collègues, fréquemment corrompus. Un jeune procureur (Aaron Eckhart) va également le seconder, très naïf, il se lance à la chasse aux méchants avec d'autant plus de difficultés qu'il est, lui, pas masqué.

Il faut dire que le film bénéficie d'atouts particulièrement sympathiques. en effet, la production a mis les petits plats dans les grands avec des effets spéciaux impressionnants, une histoire plétorique à long cours et surtout une distribution très soignée avec Michael Caine qui reprend le rôle du majordome Alfred, Gary Oldman dans le rôle d'un flic qui a de la suite dans les idées ou encore Morgan Freeman dans un rôle pas mauvais pour une fois de cerveau brillant. Dans la série faits divers, nous avons le frappeur familial Christian Bale dans le rôle-titre et le désormais culte car décédé Heath Ledger qui excelle dans le rôle du Joker précédemment occupé par Jack Nicholson. Une distribution donc parfaite pour un film pas si parfait.

En effet, que c'est long mais que c'est long à démarrer et que l'intrigue, et de ce fait l'action, prend son temps pour nous proposer quelque chose d'intéressant à nous mettre sous l'oeil. L'ennui m'a gagné, j'avais un peu honte d'ailleurs car tout le monde avait l'air de trouver ça magnifique et extraordinaire, et puis non, après tout, le film est bien trop introspectif pour être intéressant. En effet, ce sont les états d'âme de notre Bruce Wayne / Batman qui se demande bien où on se trouve la limite entre le bien et le mal. Bien sûr, le réalisateur arrive à ses fins mais avec force gesticulations certainement pas si indispensables.

batman_pics
Batman sur un bat-rouleau à patisserie

Restent des vrais bons moments d'actions et une psychologie soignée donc qui fait qu'on ne décroche quasimment pas à partir du moment où ça démarre, au bout de 50 minutes... L'humour n'est pas exclu de cette superproduction, humour glacé de bon aloi et quelques bons mots. oui, bien sûr, les personnages sont épais et attanchants mais le tout est trop parfait. en musique, ce serait l'aquivalent des Pink Floyds, brillant mais sans aucune aspérité. c'est un ennui assez poli qui nous tient durant 2h30 mais qu'est ce que c'est long 2h30 quelquefois.

**