La_personne_aux_deux_afficheLa personne aux deux personnes
Film de Nicolas et Bruno (2008)

Avec
Daniel Auteuil
Alain Chabat
Marina Foïs

Durée: 1h27 - Distribution: Studio Canal

 

Jean-Christian Ranu (Daniel Auteuil) est un contable sans épaisseur qui vit entre son bureau et son studio deasigné dans les années 70. Ca vie bascule lorsqu'il est renversé par l'auteur de "Flou de toi", l'improbable Gilles Gabriel (Alain Chabat). Celui-ci, après le choc, s'invite dans la tête de Jean-Christian et après quelques menus réglages, va commencer à y vivre sa vie, à poursuivre sa volonté de reveni sur scène et accessoirement à donner un sens à la vie sexuelle de Jean-Christian. De meeting sur la comptabilité en soirée VIP chez Orlando avec Herbert Léonard, Jean-Christian va commencer enfin à vivre.

Quand on écoute les interviewes des deux résultats, eux-mêmes sont très clairs sur leur projet. C'est une atmosphère très particulière dans laquelle il faut s'efforcer de rentrer, un peu comme La science de rêves de Michel Gondry. Ici, les réalisateurs des messages à caractère informatif sur Canal + se sont fait plais, comme on dit à La Courneuve. Outre l'apparition de certains de ces messages (dont le magasin de vêtements), ils arrivent à mener leurs personnages dans des aventures grotesques et surréalistes qui pourtant arrivent à se tenir. C'est un délire absolu auquel participent avec beaucoup de talent Alain Chabat, dans ce rôle de has-been de la chanson, Marina Foïs en DRH particulièrement psycho-rigide et surtout Daniel Auteuil en Rain Man gominé. L'histoire profite de nombreux rebondissements et d'un message clair et intelligent qui consiste à réfléchir sur la solitude d'aujourd'hui d'un homme ancré dans le passé.

Les deux personnages principaux sont d'ailleurs plongés totalement dans le passé puisque Gilles Gabriel s'accroche désespérement à son tube et cherche à fréquenter les gens du milieu pour tenter un come-back (Je vous ai dit que l'on voyait apparaître Herbert Léonard?). Tout est subtil jusqu' certaines scènes très chorégraphiés: regardez en arrière-plan lors de la scène dite de la chanson de Pitou, le ballet des jambes féminines, c'es une vraie réussite.

Quelques scènes en passe de devenir mythiques figurent dans ce long métrage dont la scène du rêve totalement déjantée où Auteuil et Chabat chantent en costume une version très personnelle de "Mise au point" de Jackie Quartz... Et en plus, dans ce film, il y a Herbert Léonard!

la_personne_aux_deux_pics
Juuuuuste uuuuune miiiise au point

On pourrait reprocher au film quelques scènes totalement bizarres et pour ainsi dire trop ridicules pour être drôle, la scène du meeting n'est malheureusement pas si réussie. Il n'empêche que malgré quelques longueurs, les deux intrigues principales propres à chacun des deux personnages masculins s'imbriquent parfaitement et offre un divertissement de bonne qualité.

Isa: *** (car le film n'est pas impérissable... sauf la chanson)

Gaël: ****